Arrivée hier soir au Mas de Carles après 80 km de vélo (plus ou moins, car maintenant, même sous le soleil on les fait sans problème!!). Etonnant ce cyclotour, on se sent des ailes!

Super d'être accueillis au Mas de Carle, lieu d'accueil des gens de la rue, des cassés et des déboussolés. On a planté nos tentes dans le pré, puis Robert, bénévole engagé au Mas nous a raconté l'histoire de ce lieu. Une idée audacieuse de Joseph Persat, prêtre d'Avignon décédé en 1995, qui recherchait un port d'attache et de repos pour les sans domiciles, et qui l'a trouvé au Mas à Villeneuve lez Avignon. Une association est née et elle perdure depuis, avec bénévoles, salariés, éducateurs et accueillis.

Ainsi, on peut aujourd'hui lire à l'entrée de ce havre de paix :

 

"Je laisserai à ceux qui viendront aujourd'hui ou demain

Des champs, des oliviers, un troupeau de chèvre, de beaux murs, un toit pour se mettre à l'abri

Je laisserai à ceux qui viendront aujourd'hui ou demain

Une expérience partagée, apprise de ceux qui m'ont précédés

Un savoir faire commun, des histoires de vies où chacun aura mis sa pierre à l'édifice

Le souvenir des hommes qui ont bâti le Mas de Carles

Alors je dis à ceux qui viendront aujourd'hui ou demain

C'est en apportant votre contribution que vous ferez l'histoire de ce lieu à vivre."

                                                                                                                      Les résidents

 

Le cyclotour solidaire accueilli au Mas de Carle : un moment fort et symbolique pour notre semaine. La solidarité ici se ressent au milieu des chants de cigales et rejoint entièrement l'esprit CCFD. Un grand merci pour ce magnifique endroit!

 

                                                                                                          Rédigé par Marie-Hélène

 

 

Vendredi. Au programme : REPOS ! Matinée libre, repas de midi tous ensemble et animation CCFD dans le centre ville d'Avignon l'après midi.

Au cyclotour, repos est loin d'être synonyme de sieste ou farniente, c'est plutôt un jour où on ne monte pas sur nos selles!

 

Coup de chance, notre cyclotour tombe juste pendant le festival d'Avignon ; formidable opportunité pour nous de pouvoir interpeller le maximum de personnes…

 

Le matin, tandis que certains tentaient une grasse matinée (la seule et unique de la semaine), d'autres se préparaient pour descendre à Avignon. Visite de la cité des Papes et de la ville avec Robert, terrasse, cartes postales, théâtre.

1-.JPG

8-.JPG

9-.JPG

10-.JPG

En début d'après midi nous nous retrouvons pour le repas de midi amené par nos chers intendants puis nous préparons "activement" l'animation prévue à 16h place du palais des Papes.

C'est aussi à ce moment là que 3 de nos coéquipiers nous quittent ; le groupe les salue comme il se doit.

2-.JPG

11-.JPG

12-.JPG

15h30. Traversée d'Avignon aux couleurs du cyclotour. L'orange et le jaune envahissent les rues. S'en suivent une animation et un stand CCFD joyeux : porteur de paroles (pour vous, c'est quoi la solidarité?), jeu du twister revu par le CCFD, nombreuses affiches d'information, tractage, rencontre de la population locale et de passage (espagnols, anglais, chinois…). L'un de nous a même pu réutiliser ses lointains souvenirs de chinois !!

Nos trois hymnes étaient entonnés gaiement et le public portait intérêt à notre message. Le groupe, bien que fatigué par 5 jours de vélo, s'est montré très investi et heureux de représenter le CCFD.

3-.JPG

4-.JPG

5-.JPG

6-.JPG

7-.JPG

P1030537.JPG

Retour au Mas de Carles en début de soirée, où un nouveau festin nous attendait et 3 anniversaires à fêter.

13-.JPG

Belle soirée mais vite, filons au lit car demain, après les derniers kilomètres et pas des moindres (120), nous arriverons enfin à notre destination tant attendue : la MER MEDITERANNEE !!!!