Au départ, c'est comme une grande chaîne : chaque maillon est imbriqué dans un autre. Ensemble ils sont tous solidaires et avancent…et pourtant ils sont tous différents…

Cette chaîne a commencé dès le petit déjeuner : chacun a goûté de la confiture maison que tout le monde a amené.

P1030206.JPG
Puis, alors que la cloche de Vulbens sonnait les huit coups, vînt le moment du grand départ.

P1030208.JPG

Déjà, nous surplombons le Rhône face au Fort l'Ecluse. En guise de mise en jambe dans la fraîcheur matinale de la Haute Savoie, toute la chaîne attaque une montée de 4 kms.

P1030219.JPG

Certains agrandissent la chaîne en formant une échappée, mais c'est heureux que nous avons vaincu cette première difficulté.

Et c'est au rythme des klaxons, cloches et autres sifflets que nous entamons la descente vers le Rhône tout en réveillant les villages endormis traversés.

Seyssel : premier coup de pédale sur les berges du Rhône. Notre chaîne dissémine ses éclats tout en rayonnant de joie. Nous découvrons que faire du vélo ne consiste pas qu'à pédaler : tantôt, nous faisons connaissance avec notre voisin, lui aussi un maillon parfois venu du bout de la France, d'autres chantant à pleine voie, tout en écrivant la chanson du Cyclotour…mais toute la chaîne profite du paysage sans oublier d'égayer le chemin.

P1030227.JPG

P1030245.JPG

P1030250.JPG

P1030263.JPGEt c'est au fil de l'eau que nous arrivons au ravitaillement de midi, accueillis par le comité local du CCFD à Belley-Virignin. 

P1030271.JPG

Requinquée par un bon repas, revoilà notre chaîne qui s'élance.

Ici, le paysage est différent et après deux tunnels, nous basculons en Savoie. Le soleil tape fort entre les champs de maïs et au bord de l'eau. Mais ô joie ! En passant près d'une plage nous improvisons notre première baignade dans le Rhône, histoire de se dérouiller avant les dix derniers kilomètres.

P1030287.JPG

Enfin, c'est, assoiffés par la longue montée finale, que nous investissons le camping des Avenières en Isère.

P1030275.JPG

Et, après 97 kms, on peut déjà observer les effets du soleil chez certaines. Chaque maillon y met du sien au service du groupe : l'un répare les vélos, d'autres se mettent à la cuisine alors que tout le monde attends impatiemment son tour de douche. Et après un bon repas, quelques jeux, un temps "spi" pour les volontaires, et une animation CCFD, c'est pleinement confiante pour la semaine à venir que la chaîne s'endort sous les étoiles.

P1030278.JPG

                                                                                                                                                                Aurélien